Les gens, le pouvoir, le changement!

Le post suivant
Elisha Bell Seabin, volontaire et Mahi Paquette COO de la Seabin Foundation

"Une personne peut-elle vraiment faire la différence?"

Vous pariez qu'ils peuvent…! Avec 7.8 milliards de personnes partageant collectivement la terre aujourd'hui, il ne fait aucun doute qu'un effet d'entraînement des individus vaquant à leur vie quotidienne se fera sentir à travers la planète. Grâce à nos emplois, nos routines quotidiennes, nos interactions sociales et notre présence en ligne, les actions de chacun peuvent avoir et ont un impact.

De petits changements positifs dans une routine quotidienne peuvent aller très loin… Chacun de nous, individuellement, crée le collectif.

Elisha Bell donne généreusement de son temps à l'indice de pollution de la Fondation Seabin

Elisha Bell a généreusement donné de son temps pour contribuer à la base de données de l'indice de pollution.

Imaginez la façon dont votre quotidien est influencé. Conseils de vos parents; conversations avec vos amis; les leçons de vos professeurs; et les interactions à votre bureau. L'influence que les autres ont sur nous et, plus important encore, notre influence sur les autres, peut être un outil puissant capable de créer un changement positif.

L'un des trois Seabins installés à Newport Marina QLD

L'un des trois Seabins installés à Newport Marina, QLD, Australie

Leadership inspirant le changement

Le projet Seabin s'efforce d'être un chef de file en matière d'inspiration au changement, entraînant en fin de compte un impact direct et positif sur la vie marine et les environnements grâce à ses programmes de technologie et d'éducation communautaire.

Nous accordons une grande importance à l'éducation en faisant participer les groupes scolaires, les entreprises et les communautés. La Fondation Seabin, la branche ONG du projet Seabin, combine l'apprentissage STEM, la recherche, la science, l'éducation et l'engagement communautaire pour inspirer et éduquer les communautés à faire partie de la solution.

La mise à l'eau de la technologie Seabin est souvent initiée par une réponse collective - une communauté qui souhaite créer un changement positif, qui, le plus souvent, est initiée par une personne qui souhaite améliorer la qualité de nos océans.

Vous avez peut-être vu nos Seabins en action dans votre marina locale, en ligne et ailleurs dans le monde. Une grande majorité d'entre eux sont financé et dirigé par la communauté… par des gens comme vous!

Elisha Bell Seabin, volontaire et Mahi Paquette COO de la Seabin Foundation

Elisha Bell, volontaire de Seabin et Mahi Paquette, COO de la Seabin Foundation.

Voici comment vous pouvez vous impliquer et faire partie du mouvement!

1. Envoyez un e-mail! Demandez à votre conseil local, député ou représentant local d'envisager de financer Seabins pour des océans plus propres.

2. Allez prendre un café. Faites parler le barista avec votre Tasse "Seabin Project" la prochaine fois que vous serez dans votre café local. Des conversations inspirantes peuvent créer un changement inspirant. Les entreprises locales peuvent travailler ensemble pour financer une communauté Seabin.

3. Dites non au plastique! Contactez les grandes entreprises qui contribuent aux déchets plastiques pour envisager de parrainer Seabins dans votre communauté.

4. Organisez une fête! Organisez une campagne de crowdfunding qui unit vraiment la communauté et célèbre notre amour collectif pour l'océan!

5. Amusez-vous! Les courses sportives locales, les compétitions, les événements et les carnavals scolaires sont d'excellentes occasions de contribuer de l'argent de poche ou de changer de magasin - «Un peu va loin», disent-ils!

6. Soyez sérieux… Des subventions communautaires sont disponibles auprès du gouvernement. Postulez pour ceux-ci et obtenez une Seabin jolie dans votre marina locale. Tout ce que vous avez à faire est de demander!

«Nous pouvons aider tous ceux qui souhaitent amener Seabins dans leur région. Contactez-nous pour que nous puissions répondre à vos questions et vous fournir notre kit de financement participatif. » - Mahi Paquette, COO de la Fondation Seabin.


Écrit par Elisha Bell